La Paz – Bolivie / Kath Watson

Portrait

En Suisse latine, chaque canton dispose d’une fédération qui regroupe des organisations actives dans la coopération internationale. Dès 2005, les fédérations ont développé un réseau de collaboration : le réseau des fédérations cantonales de coopération internationale de Suisse latine (FEDERESO).

Le FEDERESO est un réseau de nature informelle qui existe grâce à une structure de coordination qui encourage, anime et stimule la réflexion et l’action collectives et grâce à la dynamique de ses sept fédérations cantonales. 

Le FEDERESO n’a pas pour vocation d’être l’organisation faîtière des fédérations cantonales. Ces dernières sont autonomes dans leur gestion et leurs relations avec leurs organisations membres et leurs bailleurs de fonds.

Objectifs

Le FEDERESO a pour objectifs de :

Structure

Depuis le 1er septembre 2019, le FEDERESO dispose d’une structure de coordination basée à Neuchâtel dans les locaux de Latitude 21. La coordination du réseau est assurée par Antonella Simonetti.

Avec l’adoption des directives de la Direction du développement et de la coopération (DDC) pour la collaboration avec les ONG suisses en juillet 2019, les fédérations cantonales ont gagné en visibilité puisqu’elles forment désormais une catégorie propre. Cette évolution a impliqué l’augmentation du taux d’activité de la personne en charge de la coordination du FEDERESO, de 10% à 50%.

Les activités de la coordinatrice sont supervisées par le Bureau du FEDERESO. Ce dernier est composé de trois fédérations cantonales nommées pour une durée de deux ans. Actuellement la FGC, Latitude 21 et la FICD siègent au Bureau. La coordinatrice du FEDERESO dépend administrativement de la FGC.