[FICD] Une assemblée générale sous le signe du changement

Après plus de vingt ans à la tête de la faîtière des ONG’s de développement du Jura et du Jura bernois, son président, Gabriel Nusbaumer, a décidé de remettre son mandat lors de l’Assemblée générale de la Fédérération interjurassienne de coopération et de développement (FICD) qui s’est déroulée ce jeudi 26 novembre. C’est Olivier Girardin – directeur de la Fondation rurale interjurassienne - qui a été élu à l’unanimité par les membres présents.


En 1994, Gabriel Nusbaumer, alors Président de l’association Jura-Afrique, fonde avec plusieurs représentants d’ONG’s régionales la Fédération jurassienne de coopération et de développement (FJCD), qui deviendra par la suite la Fédération interjurassienne de coopération et de développement (FICD).

Pendant vingt-et-un ans, notre Président s’est engagé dans sa tâche corps et âme. Un dévouement qui, avec le soutien de son comité et de son secrétariat, a valu à la FICD, d’être reconnue comme une actrice majeure de la coopération de l’Arc jurassien. La fédération s’est positionnée comme une partenaire, non seulement de la Confédération via la Direction du développement et de la coopération (DDC), mais également comme une interlocutrice privilégiée des différentes instances des cantons du Jura (service de la Coopération, service de la formation, de la culture et des sports) et de Berne (Conseil du Jura bernois, Direction de la Police et des Affaires militaires).

ag-ficd-2015-2

Après 21 ans à la tête de la FICD, Gabriel Nusbaumer donnera les rênes de la fédération à Olivier Girardin le 1er janvier 2016


De son propre aveu, Gabriel Nusbaumer estime que sa « conception du dévelop¬pement des pays les moins avancés tenait, à ses débuts, davantage de « l’aide » des pays nantis aux pays « pauvres » que de la « coopération » et du « partenariat ». Il n’avait comme base, il est vrai, que des théories socio-économiques et quelques courts séjours en Afrique de l’Ouest. » Il a su faire évoluer son regard pour ensuite encourager l’introduction de partena¬riats formalisés entre les organisations du Nord et leurs correspondantes du terrain, au Sud ou à l’Est, « …ce qui m’est appa¬ru comme un acte d’équité établissant une relation égalitaire de collaboration. » Durant toutes ces années, Gabriel Nusbaumer s’est attaché, d’une part, à promouvoir l’indispensable notion de qualité des projets et des partenariats auprès des ONG’s de notre région et, d’autre part, à consolider les relations institutionnelles avec les bailleurs de la fédération. La passation de pouvoir entre<

Gabriel Nusbaumer et Olivier Girardin sera effective le 1er janvier 2016. Outre le président, et pour remplacer deux autres membres démissionnaires, deux nouvelles personnes ont été élues au comité de la FICD : Claire Jeannerat Wade, journaliste et Maurane Riesen, assistante de recherche à l'Institut de Médecine préventive et sociale (ISPM) à l'Université de Berne et par ailleurs membre du Conseil Jura bernois (CJB).

Après la partie statutaire, un hommage a été rendu aux trois démissionnaires. Ils ont été remerciés pour leur indéfectible dévouement et pour leur engagement en faveur de la fédération durant toutes ces années.


Revue de presse

29.11.2015, RJB/RFJ interview d'Olivier Girardin

28.11.2015 - Olivier Girardin, nouveau président de la FICD (Journal du Jura)

28.11.2015 - Olivier Girardin succède à Gabriel Nusbaumer (Le Quotidien Jurassien)

27.11.2015 - Olivier Girardin (RFJ web)