Ménicia

Arnault est un village de province situé au sud-ouest d’Haïti. Il compte environ 10'000 habitants. Les "kay" (maison en créole) de terre cuite et de tôle, de briques pour les moins pauvres, abritent des familles nombreuses, composées d’enfants en bas âge pour la plupart. Il n’y a dans ces habitations ni eau courante, ni électricité. L’eau qu’utilisent les villageois provient d’une source qui se trouve à plus d'un kilomètre en aval du village et qu'il faut donc aller chercher à pieds, souvent plusieurs fois par jour. Ce sont d'ailleurs les enfants qui se voient la plupart du temps attribuer cette tâche. Bien que cette source soit depuis longtemps souillée, les habitants continuent de remplir leurs seaux de cette eau insalubre qu’ils boivent quotidiennement, favorisant ainsi la propagation de diverses maladies. Aussi, un grand nombre d’habitants de cette région isolée et laissée pour compte décident de quitter cette campagne pour s'installer en ville dans l’espoir d’y trouver une vie meilleure.

 

Nous avons décidé d'apporter une aide concrète à ces personnes en leur amenant de l’eau potable, afin de créer des conditions de vie meilleures et d’améliorer ainsi leur quotidien. Notre projet consiste à utiliser l’eau d’une source située à 2.5 km en amont du village et à la conduire, par un réseau de canalisations souterraines, de la montagne à la plaine où se trouve A

Fédération: