Afghanistan’s Women Rights Association - AWRA

Fondée en 2015 à Genève, AWRA Afghanistan’s Women Rights Association est une association humanitaire à but non lucratif qui se consacre à la défense des droits des femmes en Afghanistan. A Genève, l’association déploie ses efforts à la conception de projets socioéducatifs et la recherche de fonds pour leur réalisation. L’association s’appuie sur la présence en Afghanistan de vingt femmes bénévoles qui enquêtent et communiquent les besoins concrets rencontrés par la population rurale, plus particulièrement les femmes et les enfants, afin de mettre en place les actions appropriées avec courage et détermination.

AWRA est engagée principalement dans la province de Nimroz située dans le sud de l’Afghanistan à la frontière de l’Iran et du Pakistan. Elle se trouve en première ligne pour accueillir les personnes expulsées des pays voisins ainsi que les réfugiés fuyant les conflits à l’intérieur du pays. Cette région est la moins sécurisée du pays et aucune organisation humanitaire n’y est présente pour défendre les intérêts de la population, d’où la signification de notre action. La Présidente d’AWRA est originaire de cette région, y a vécu et travaillé à la défense des droits humains pendant 8 ans. Ce contexte nous a incité à débuter nos actions à Nimroz et élaborer des projets en lien étroit avec les populations locales.

Bien que les droits des femmes soient reconnus par la Constitution du pays(2003), par la Loi sur l'Elimination de la Violence contre les Femmes (2003) et d’autres réglementations et malgré les efforts du gouvernement ainsi que la communauté internationale, les femmes en Afghanistan continuent à être traitées comme des citoyennes de seconde classe avec des libertés limitées.

La perception de la femme par l’homme est ancrée dans l'histoire. De père en fils, la femme est considérée comme un fardeau financier, dévolue aux tâches ménagères. Les femmes et les filles sont quotidiennement le prétexte à toutes sortes de négociations, pour par exemple la résolution de conflits entre les populations. Elles sont vendues en mariage, soumises à des mariages précoces et forcés, à la violence domestique et sociale. La discrimination contre les femmes se manifeste dès la naissance, où celle d’un fils est célébrée et annoncée par des salves de joie alors que la naissance d’une fillette est vécue dans le silence et l'humiliation.

L’ignorance des femmes sur leurs droits fondamentaux permet à ces traditions de se perpétuer, d’où l’urgente nécessité de leur permettre d’acquérir une instruction de base et une éducation civique.

Sur place, nous collaborons avec le Département des Affaires des Femmes, le Département de l’Education et le Département des Réfugiés de Nimroz qui reconnaissent nos actions et constituent ainsi de réels partenaires locaux.

A Genève, nous sommes soutenus par le Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques, par l’Ambassade d’Afghanistan, la Delegation of the European Union to the UN and other international organisations ainsi que les Missions permanentes de Suède et du Canada.

Téléphone: 
078 840 16 86